Vous avez trouvé nos services résidentiels
Basculez entre nos services ici

L’importance de la communauté pour les sportifs: une entrevue avec Simon Bernier Lalonde, triathlète professionnel

L’importance de la communauté pour les sportifs: une entrevue avec Simon Bernier Lalonde, triathlète professionnel

B2B2C est très fier de soutenir de jeunes athlètes de chez nous dans leur développement. C’est un volet important de notre engagement communautaire axé sur la santé via la pratique des sports.

C’est donc avec joie que nous aidons le triathlète professionnel Simon Bernier Lalonde de Rosemère. De passage à nos bureaux, après sa première course de l’année, Simon a accepté de répondre à nos questions. Nous étions curieux de comprendre davantage sa relation avec la communauté. Il a été très généreux avec nous et voici quelques-unes de ses réponses qui contiennent de belles leçons de vie.

Parle-nous de ton parcours; comment as-tu découvert le triathlon?

« Tout d’abord, j’ai toujours été passionné par le sport. J’ai commencé à jouer au hockey quand j’étais jeune et je faisais des cross-crountry avec l’école primaire et secondaire. Vers la troisième année de mon secondaire, j’ai commencé à faire du vélo avec un ami pour le plaisir.  Par la suite, d’autres amis m’ont proposé de participer à des triathlons, donc j’ai commencé à suivre des cours de natation. C’est au travers des connexions avec certaines personnes de ma communauté que ç'a l’a débouché sur le triathlon. Au fil du temps, cela m’a amené à rencontrer mon équipe qui me soutient maintenant. Tout ce suit.»

Simon, qui de ton entourage t’a supporté dans ton développement?

«C’est sûr que mon coach m’a beaucoup apporté dans mes débuts avant de devenir un athlète professionnel. Celui-ci prépare mes plans d'entraînement complet depuis plusieurs années. Ensemble, on établit des objectifs à court, moyen et long terme pour déterminer ce que je veux réellement pour mon avenir, c’est grâce à lui que je suis sur la bonne voie. »

« Ma famille a été aussi très présente dans mon développement vers les professionnels. Les membres de mon entourage m’ont toujours supporté dans ma passion. Depuis les trois dernières années, ma progression rapide fulgurante leur a démontré que j’étais sérieux et que je visais faire partie des meilleurs au niveau mondial dans ma tranche d’âge. Ils sont fiers de moi . Je suis chanceux, ils ont embarqué à 100% dans mon projet. »

Comment as-tu rencontré ton équipe?

« Lorsque j’ai débuté à la natation, j’ai rencontré des gens qui m’ont conseillé d’aller visiter un studio d’entraînement local qui m’offrait la possibilité d’aller m’entraîner  gratuitement en échange de faire du ménage. C’est mon coach actuel qui m’a accueilli là et qui m’a expliqué le fonctionnement. Peu de temps après, il est devenu mon coach. Je peux compter sur lui depuis maintenant  presque 6 ans. »

« Ma relation forte avec mon coach m’a donné l'opportunité de rencontrer aussi une nutritionniste, un massothérapeute et un entraîneur personnel pour mes plans de musculations.Tout mon entourage est connecté , je me sens vraiment intégré dans la communauté. Cela m’aide beaucoup dans mon développement, car toutes ces personnes se connaissent et peuvent communiquer entre elles en cas de problème. Tout le monde est au courant de ce qui se passe. On travaille en équipe, ce qui est grandement positif pour ma carrière à long terme. »

Maintenant que tu es devenu professionnel, est-ce que tu as trouvé  une communauté dans le monde du triathlon?

« Ce n’est pas un sport très suivi. Il faut réellement être passionnés pour regarder aussi intensément le triathlon qu'une partie de hockey.  C'est certain que la communauté qui supporte les athlètes professionnels se retrouve davantage dans les grandes compétitions internationales. »

« Nous sommes généralement seulement 35 à 50 athlètes professionnels sur la ligne de départ, mais il y a souvent entre 4 et 6000 triathlètes amateurs juste après nous. Avec leurs familles et les spectateurs, c'est dans ces moments-là que je me sens le plus  partie d'une communauté. Malgré que c’est un sport solitaire, c'est stimulant et motivant de se retrouver avec des gens qui partagent la même passion. »

Prochain rendez-vous

La prochaine course de Simon aura lieu le 4 mai prochain à Saint George au Utah.  Il sera aussi présent cet été au Mont-Tremblant pour le IRONMAN 70.3 ce 23 juin. Toute l'équipe de B2B2C est fière du parcours de Simon et lui souhaite bonne chance pour les prochaines années. Pour en connaître davantage sur Simon et ces prochaines courses, on vous invite à aller consulter sa page Facebook: Simon Bernier Lalonde Triathlète.

Les initiatives B2B2C: soutenir les sports amateurs

Depuis plusieurs années, B2B2C s’implique activement dans divers sports amateurs, car nous croyons que le sport est un levier fort pour le développement de la santé dans notre communauté.

B2B2C